Le Sang des Elfes

Le fragile équilibre des terres d’Asha est menacé. Incarnerez-vous l'un des fiers Elfes Sylvains, un impitoyable Drow ou encore un énigmatique Elfe de la Lune ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Dieux Dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rána Daevon E'Lira
Le Vagabond
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Les Dieux Dragons   Jeu 10 Sep - 19:23


Les Dieux Dragons


Arë


Arë est la déesse d’or, surnommée la Mère Dragon, à la fois maternelle et sévère. On dit qu’elle est la source de toute chose. Déesse de la sagesse, de la nature et de la fertilité, elle règne sur la Terre. Asha serait sa création et son domaine.

On raconte qu’il lui arrive de s’incarner en Elfe pour se rapprocher des habitants d’Asha, d’où les représentations d’une Elfe magnifique à la peau scintillante comme de l’or.

Les ménestrels louent fréquemment dans leurs chansons les écailles étincelantes de la déesse, ainsi que sa beauté, supérieure à celle de tous les autres dragons.

Arë est la compagne d’Uial, le Dieu Rouge, qu'elle ne peut retrouver qu'au crépuscule seulement. Leur histoire d'amour nourrit l'imagination des ménestrels qui en font leur source d'inspiration principale. Elle a un frère, Silmë, le dragon d’argent. Alors qu’Arë domine le jour, Silmë règne sur la nuit.

Uial


Uial est le dragon rouge et le compagnon d’Arë, bien que leur amour soit devenu impossible. Uial incarne la puissance autant que la justice. Jadis, il dominait les Cieux -tandis qu'Arë représentait la Terre- et l’on raconte qu’au couchant, ses ailes semblaient s’embraser dans la lumière mourante.

Il est le dieu de la vie et de la mort mais aussi de la guerre. Il représente le cycle de la vie et des saisons, aussi les Druides lui rendent-ils régulièrement hommage. Son temple fut le premier construit, près des chutes d'Andûne.  

Uial règne sur l’au-delà depuis que Morë, le dieu jaloux, l’a enfermé dans le monde des défunts à l’aide d’un puissant sortilège de magie noire. Bon nombre de fresques dépeignent les luttes fréquentes qui ont opposé le dieu rouge au serpent noir, le premier représenté dans toute sa magnificence, tandis que le deuxième révèle toute sa perfidie.

La légende veut qu’Uial ait crée un pont entre le jour et la nuit –le crépuscule- pour rejoindre Arë, ne serait-ce que quelques instants.

Morë


Morë est le dieu serpent noir. On le dit jaloux des autres dieux, car jamais il n’est parvenu à atteindre la forme d’un dragon. Il ne possède pas d’ailes, seulement le corps d’un serpent géant recouvert d’écailles noires et luisantes comme des miroirs obscurs. Il est le dieu de la discorde, celui qui n’a de cesse de semer la pagaille pour diviser les dieux. C’est un habile magicien qui use de sortilèges interdits pour parvenir à ses fins. Il serait à l’origine de la séparation entre Uial et Arë, chacun régnant dans deux mondes différents.

Cecil Elaën fut le premier ménestrel à mettre en chanson la jalousie qu’éprouve Morë envers Uial et il incorpora dans son récit un élément nouveau : celui de l’amour  à sens unique du dieu pour Arë. Furieuse qu’il ait envoyé celui qu’elle aimait dans le monde de l’au-delà, la Mère Dragon aurait maudit Morë, le condamnant à demeurer sous sa forme de serpent pour l’éternité. Ainsi, jamais il ne serait pourvu d’ailes, l’empêchant ainsi de dominer les cieux.

Morë n’a pas bonne réputation et bon nombre d’Elfes lui attribuent le mal qui ronge Asha comme symbole de sa vengeance.

Silmë


Silmë est le dieu d’argent. Il est le frère d’Arë, ainsi que le dieu de la nuit et de la magie. Il est également vénéré dans le domaine des arts. Certains Elfes pensent qu’Ithil, la Déesse Lune adorée par les Elfes Argentés, ne serait que l’une des facettes de Silmë.

Ce dieu est aussi calme que vertueux, bien que très mystérieux. Il est présent dans moins de chansons, à part pour donner des conseils avisés aux autres dieux, mais il n’en est pas moins régulièrement prié par les voyageurs égarés la nuit ou par les artistes en quête d’inspiration.

On raconte que c’est Silmë qui aurait aidé Arë à maudire Morë, bien que réticent au départ à commettre un tel acte.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-sang-des-elfes.forumactif.org
 
Les Dieux Dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Exposition Dragons...
» Dragons VS SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sang des Elfes :: Salle des archives :: Contexte et Histoire d'Asha-
Sauter vers: